Mongolie 2011 : projet compagnon par l'équipe des Yabuls

Accueil | Aller au menu | Aller à la recherche | Bas de page

dimanche, avril 24 2011

Paris d'Avenir

Nous avons commencé les vacances de pâques en beauté, par le rassemblement international compagnon à Paris.

Samedi 23 avril:

4h30 du matin: départ de Grenoble en train

11h : début de l'expériment dans Paris. Avec plusieurs équipes de compas, nous avons aidé l'association :

L'association : AVA Action Vert l'Avenir

2 jeunes super sympas Vincent et Ahmed ont monté une association pour réintroduire la nature en ville. Ils bossent comme des fous et ça marche ! Des parisiens viennent les voir pour monter des projets de jardins partagés : ils trouvent un terrain vague, abandonné, définissent un objectif social (favoriser les relations entre voisins, aider des chômeurs à se réinsérer dans la vie pro...) et se lancent !

Notre expériment s'est déroulé sur deux jardins. Sur l'un, une partie de notre équipe internationnale a commencé la construction d'un abri pour permettre aux jardiniers d'abriter leurs pique-niques du dimanche midi quand il pleut et de ranger leurs outils. Sur l'autre, nous avons construit des bacs de jardinage (la terre étant trop mauvaise pour les plantations).

Nous avons été aidés par des personnes qui viennent jardiner, un étudiant architecte paysagiste, des responsables des jardins et les deux fondateurs d'Ava.

18h : Puis nous avons retrouvé les quelques 3 500 autres compas pour le repas et une grande veillée dans une super grande salle : le 104 à Paris.

Dimanche 24 avril:

10h: Messe à la cathédrale Notre-Dame : mais on a préféré se balader un peu dans Paris.

11h: Bas les masques : Happening géant sur la place Notre-Dame et ça donne :

Puis on est vite allés récupérer les pique-niques et direction la gare pour rejoindre Jambville. On a donc pris le pris le train. Puis, de la gare, nous avons fait un Yabbok.

Mais qu'est ce que c'est ?

Alors c'est la grande nouveauté de la pédagogie compa. Et, ma foi c'est pas une mauvaise idée.

Euh ok mais tu nous as toujours pas dit ce que c'est ?

C'est une méthode de relecture qui se déroule en 3 phases (enfin de ce que je me rappelle...):

  1. Tous seuls : on se remémore ce qu'on a fait, ce qui est bien. Lors de Paris d'Avenir, on a marché 40min en silence. C'est pas très bruyant mais c'est sympa comme expérience.
  2. Par groupe de 2 : on échange sur ce qu'on a bien aimé, ce qu'on a pas aimé. On écoute l'autre, sans faire de remarque.
  3. Par équipe : on fait une mise en commun.
Ce fut un moment très fort accompagné du magnifique parcours entre forêts et champs qui nous a emmené à Jambville!

samedi, novembre 27 2010

La banque alimentaire : lutte contre la faim

Samedi, nous sommes allés donner un coup de main à l'entrepôt de la banque alimentaire.

La banque alimentaire : kezako?

En France, les personnes accueillies dans les associations fournissant l’aide alimentaire ont des problèmes de malnutrition tout autant que de sous-nutrition. Selon les recommandations du PNNS (Plan national nutrition santé), ils ont donc besoin de produits frais, base d’une alimentation équilibrée, et de "produits plaisir" afin de se sentir "comme tout le monde".

Pour fournir ces produits nécessaires à une alimentation variée et équilibrée, les Banques Alimentaires font appel aux industriels de l’Agro-alimentaire, à la Grande Distribution et aux producteurs dont les apports viennent compléter les produits en conserves de l’Union européenne (essentiellement à base de céréales alliés à de la viande ou du poisson).

L’un des apports essentiels à la Banque alimentaire en produits variés mais non périssables est : la collecte nationale auprès du grand public : Vendredi 26 et samedi 27 novembre 2010

Et nous là-dedans ?

Notre action en image :

Déchargement des camions : on décharge les caisses de produits qui viennent des grandes surfaces sur des palettes.

Transport des palettes : on déplace les palettes jusque dans le hangar avec le transpalette. Et c'est là que nos talents de pilotes de transpalettes appris pendant le jamboree CitéCap est important. Parce que c'est pas facile de tirer plus de 100kg en slalomant entre un foule de gens activés à trier les caisses!!!

Poser la palette au milieu de l'entrepôt 3 pour qu'elle puisse être trier par sorte de produit. C'est là que c'est dangereux ('tention les pieds!!!)

Enfin après 7h de boulot quasi non-stop (Bon pause! Qui veux un BN ?  Euh Alban désolé mais il y a encore un camion qui arrive !!! Au boulot !), l'entrepôt est rangé : les produits sont triés par sorte dans des conteneurs et attendent d'être dispatchés pour les assos d'aide alimentaire. Pour une idée : le conteneur fait plus de 600kg : ça fait beaucoup de ravioli !!!

Mais bien sûr il en reste encore à trier pour demain (mais on ne sera plus là), voilà une des 3 rangées de palettes qui restent à trier :

Bilan :

  • une aprem où on se sent utile
  • plein de nouveaux savoir faire sur le monde du stockage
  • un repas avec les bénévoles
  • des rencontres
  • même pas trop mal au dos

samedi, novembre 6 2010

Le col de Marcieu :

Présentation de l'assos :

 

Qui : Les Relais de la Chartreuse (« Evasion au naturel » coté entreprise)
Où : En Chartreuse, sur le Plateau des Petites Roches, au coeur de la station été/hiver du Col de Marcieu.
Quoi : tourisme doux et respectueux de son environnement. Composé de plusieurs écochalets et d’un chalet d'accueil pédagogique, ce centre écotouristique favorise l’immersion dans un milieu naturel préservé et la découverte de notre relation avec l’environnement (éco construction, consommation alimentaire et artisanale, connaissance de la nature pour mieux la respecter…).

Notre action :

Nous avons fait un abri à poubelles pour pouvoir y accéder même en hiver avec la neige. L'abri est fait en bois (la structure en poutre et les mûrs en rondins pris sur le site) et le toit en tôle de récup.

Nous sommes montés plusieurs fois : une fois pour faire les blocs de béton, une autre pour faire un puzzle de l'abri (plan + découpe) puis enfin 2 fois pour monter l'abri.

A la fin des travaux, nous avons même eu le droit à une formation sur l'écoconstruction !!! Au programme : la construction des châlets (bois, isolation...), les techniques pour faire un chalet "passif" (ventilation, vitrage, orientation, isolation), énergies renouvelables (capteur solaire, poêles à granulés bois) et plein d'autres facettes de l'écoconstruction.

Le produit final :


Avec les travailleurs : de gauche à droite : Frédéric, Claude, Alban, Ambroise, Tim et Simon (il manque Frank qui nous a aussi aidé)

Après le travail, le réconfort

Les remerciements:

Merci beaucoup à Frédéric et à Karine des Relais de la Chartreuse pour la formation sur l'écoconstruction, leur accueil, leur super projet, les lasagnes, le vin blanc et tout ce qu'ils nous ont apporté. Bonne chance pour la continuation de leur projet !

Merci au Claude pour son savoir-faire, ses photos, sa voiture, ses outils et le camion de Frank !

Merci à Pierre pour ses outils et surtout sa défonceuse !

samedi, septembre 25 2010

J'accede.com : Une aprem dans la peau des PMR

Nous avons participé à une Journée de l'accessibilité à Grenoble, en partenariat avec l'association j'accede.com. j__accede.com1.jpg

L'assos :

L'association J'accede.com a pour but d'entretenir un site internet où sont référencés les lieux accessibles par les PMR (Personnes à Mobilité Réduite). Les commerces sont notés selon certains critères : taille de la porte, porte automatique, ascenseur, espace entre les rayons...
Pour référencer tous ces lieux, l'association organise des Journées de l'accessibilité. Ce sont des opérations grand public ayant trois objectifs :
  1. Recenser et valoriser les lieux pouvant accueillir des personnes à mobilité réduite
  2. Sensibiliser les propriétaires d'établissements, les participants et la population à l’importance de l'accessibilité. 
  3. Inscrire les adresses repérées sur jaccede.com afin de les faire connaître à un maximum de personnes.
j__accede.com2.jpg

Notre journée de l'accessibilité :

Lors de notre journée de rentrée compagnon, nous (les compagnons de l'Isère), avons participé à une journée de l'accessibilité. Pour cela nous avons parcouru les rues de Grenoble (et surtout les commerces), par équipe de 3 et avec un fauteuil roulant, pour noter l'accessibilité des commerces.
On s'est vite rendu compte que conduire un fauteuil roulant c'est pas facile !!! Toutes les petites marches deviennent des obstacles, les portes non automatiques un parcours du combattant.

Un gros fou-rire quand Simon a essayé de rentrer dans une banque seul (il faut tirer la porte, la bloquer avec une roue et... enfin pas facile pour des novices comme nous) surtout que nous étions mort de rire et que les gens croyaient qu'on se foutait de Simon qui galérait à rentrer!

Il y a aussi le regard des gens, même s'ils essayent de ne pas trop nous regarder, on se sent observé. Enfin, après une aprem à rouler dans les rues de Grenoble sous la pluie, nous sommes rentrés au QG pour inscrire les lieux que nous avons notés.

Bilan de la journée : une dizaine de nouveaux lieux facilement accessibles pour jaccede.com !!

mercredi, août 25 2010

The return of CitéCap !

Ça y est on est re-là !!!

Au planning:
La 1ère semaine dans un bar
Mais pas n'importe lequel : "Chez Tonton" !!! Et c'était nous les barmen. Nous avons en effet tenu la buvette du village de service du jamboree rouge CitéCap. A la carte: café, chocolat, thé, sirop (grenadine, menthe, citron), jus d'orange ou multi-vitaminé (commerce équitable bien sûr) et comme collation : pépito (rond, long), granola, petit écolier (lait ou noir), biscuits fourrés en barquettes de 4. On a donc appris la dure vie de barmen : de longues journées avec des creux (parfois profond ZzZzZzZ) et des bosses (parfois grosses ^^), la récitation de la carte en une respiration (et sans dire ce que l'on a plus en stock), servir un sirop de menthe chargée avec un sirop citron-grenadine en demandant au serveur qui est dans le local de ramener un pépito long et une barquette de lu pour les deux d'moizelles du fond. Mais je parle, je parle mais j'en oublie de vous montrer notre bar :

C'est beau ! Et encore, il manque un peu de déco. Là, c'est à la pose de l'enseigne "Chez Tonton" (merci à nos pilliers de bar qui bossent à la signalétique : JB et Servant) mais après on a eu plein de déco grâce aux dons des compagnons (drapeau de Groland, d'un club de rugby...). On a même réussi à faire venir un groupe de musique (une guitare et un accordéon), on se serait cru dans un bar de Paris dans les années 1900. Timothée est même passé au journal de CitéCap :

 Timothée, 17 ans, compagnon, territoire Isère, arrivé dimanche dernier
« Je suis responsable du bar compagnons “Chez Tonton”. Lieu convivial et lieu d’annonces pour les compas, “Chez Tonton” a une ambiance et une déco évolutive : chacun apporte sa petite touche. La déco du bar évolue au fil des jours avec l’arrivée des nouveaux : drapeaux, photos, musique… c’est “THE place to be” ! On est assez sereins, cela nous éclate de voir que cela prend forme et nous avons hâte que le rassemblement commence et de transmettre une bonne image des compagnons à Citécap. »


Vraiment une superbe expérience, mais suite à un problème de stock nous avons préféré abandonner “THE place to be” au regret de tous.
Nous nous sommes alors retrouvés à :
La 2e semaine:
Nous avons juste changé de tente pour celle de l'intendance générale des quelques 9 000 repas à faire (le grand marabout blanc derrière Chez Tonton).
Et là c'est le temple du Fordisme. Explication du fonctionnement de cette 'usine'.












2x2 chaines desservent 2 quais de chargement des 10 camions frigorifiques (un par village).
Et nous dans tous ça, nous étions chargés de:
  • l'approvisionnement des chaines ("Alban il faut des tomates pour la chaine de gauche" crie Ambroise)
  • de l'évacuation des déchets ("Tim amène le conteneur quai n°1 pour le vider")
  • de la gestion de camion ("Le chauffeur du J quai numéro 2 pour chargement des glaciaires" crie Simon)
  • du déchargement des camions ("Tim! Alban! Faut allez aider Gilbert, il y a un problème de palette dans le gros camion frigo" crie Ariane la patronne)


Déchargement du camion frigo de stockage








Pause !!! Avant de commencer les glaciaires et les cartons pour le pique-nique de demain











Taff finit : les quelques pique-niques des rouges.













Et enfin: CitéCap!!!
Même si nous étions pas mal occupés par l'intendance générale, nous avons quand même pu participer à quelques évènements du jamborée, tels que la veillée d'ouverture :



Pour plus d'info sur ce rassemblement, voir le site du groupe, le site pionnier-cara et la toile scoute.


La vie dans un camp de service:
Cliquez pour faire un 360 du camp équipe de service.

Alors il y a les douches solaires,


les veillées à 300 au podium compa,

les repas comme à la cafet et la sortie pour aller voir le tour de France.

Ce fut vraiment une superbe expérience, enfin expériment comme on dit dans le show-bizz, riche en rencontres !!! Vivement Paris d'Avenir, le rassemblement national vert où nous espérons retrouver tous les verts de service à CitéCap.

samedi, juillet 17 2010

Départ pour CitéCap

Ca y'est, demain c'est le grand départ pour le premier expériment long !!!

Nous partons demain matin (dimanche 17) en direction de Bordeaux, plus précisément à Cussac Fort Médoc, pour retrouver les quelques 300 équipes compagnons qui vont être de service pour le Jamborée national rouge de CitéCap. Nous retrouverons ainsi l'équipe de Templeuve (Lille) qui a fait le camp avec nous en Bretagne l'année dernière. Nous retrouverons aussi les rouges de Saint Jean (Pionniers et Caravelles) lors du rassemblement.

dimanche, avril 11 2010

Compagnons pour CitéCap

27-28 mars...château de Jambville dans la région parisienne... 

Nous sommes allés à Paris pour participer au WE compagnons pour CitéCap (le rassemblement pionnier de cet été).

Nous y avons rencontré les quelques 300 compagnons qui viennent donner un coup demain cet été.

Au programme de ce WE : des séances d'info sur l'organisation de cet été (d'un point de vue hygiène, sécurité et gastronomie : on connaît les menus mais on dira rien), un concert avec le groupe amplitude (le groupe qui sera là à CitéCap) et une messe des rameaux (animé par Amplitude).

Nous (les 4 de St Jean) avons aussi visité Paris : à l'aller, nous avons fait une visite de Paris en voiture (Champs Élisées, les quais, la Défense, le Louvre, la maison de Chirac avec des policiers devant =)...) et, au retour, nous avons fait une petit halte pour voir le jardin de Versailles. Pour ces visites avec les commentaires audio, les trajets et les super créneaux, nous remercions grandement le Grand-Père de Tim : alors MERCI beaucoup !!!

Tout de suite les 2 images : le premier qui nous trouve gagne le droit de venir éplucher les 3 tonnes de patates bio pour un des repas du jamborée!

samedi, janvier 30 2010

Foulards en Folie

Nous y étions aussi !

Nous avons passé la journée du 30 janvier 2010 au grand rassemblement de

"foulards en Folie" à Voiron.

Résultat:

  • une chaîne vivante de 458m avec 586 foulards= 586 scouts et guides
  • une célébration avec près de 700 personnes dans l'église de Voiron où nous avons joué (saxophone et guitare) avec le groupe de musique. Avec de superbes chefs d'orchestre qui ont le rythme dans la peau. ^^
Pour plus de photos voir le site du groupe Saint Jean.