L'équipe des PasComp

Bienvenue !

Vous êtes actuellement sur le blog de l'équipe compagnon les "PasComp'". Si vous désirez vous diriger vers le site d’une autre équipe ou sur la page d’accueil des compagnons de St Jean, utilisez les liens indiqués ci-dessous. Merci de votre visite et de vos commentaires !

lundi, octobre 1 2012

Petit pascomp's à la conquête du savoir

 Pour cet été, fort de notre expérience de l'été dernier à St Pierre la Mer et de nos différents projets de l'année, nous avons décidé de passer à la vitesse supérieure avec pour crédo : plus utile, plus concret, plus enrichissant, plus fatiguant !

Nous sommes donc aller aider durant quinze jours au mois de juillet un agriculteur bio rencontré par le biais de l'AMAP de St Martin d'Hères. Une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) est une association solidaire destinée à favoriser les petits producteurs du coin pratiquant de l'agriculture bio ou raisonnée qui ont du mal à subsister face à l'agro-alimentaire. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci régulièrement à un prix équitable.

Site AMAP

L'idée d'une collaboration dans un cadre citoyen (et il faut le dire, très scout) nous a beaucoup plus. François-Xavier est un homme qui déborde d'idées et d'envies, tentant de gérer dans un même temps son exploitation et une petite auberge où il propose des repas avec des ingrédients de sa production. Autant dire que six paires de mains pendant 15 jours a été plus une aubaine qu'un souci !

Après l'avoir rencontré une journée au mois d'avril, l'heure du camps a sonné et nous sommes partis de Grenoble avec l'incontournable Jumpy-Bronisz, pressés d'aider et surtout très heureux de se retrouver tous les six après une longue année où se voir fut parfois un peu compliqué.

A peine la voiture posée, nous voilà lancés dans les diverses tâches que l'agriculture exige : ramassage, plantage, désherbage, arrachage, haricotage, courgeage, fraisage, framboisage, plomberage, vaissellage, cimentage, ménageage... on n'arrête pas !

Le foyer de FX n'a pas seulement été un lieu de travail, mais aussi un lieu de cuisine et de rencontre. Nous avons eu l'occasion d'apprendre la grande gastronomie dans une ambiance professionnelle, et nous avons été même jusqu'à servir nos plats à quelques clients venus pour l'occasion !

C'est là que nous avons aussi rencontré Nicolas, président du Comité des Fêtes du village d'à coté, en mission pour un festival à venir. Nous l'avons aidé en nous proposant pour le gardiennage de nuit de la scène accueillant le lendemain le groupe français Ruda Salska (super groupe de musique soit dit en passant) !

Un camps compas, c'est fait pour se dépasser en équipe dans une action solidaire, mais aussi pour préparer l'année à venir et le big projet qui se rapproche à grands pas. Nous avons donc passé plusieurs jours à réfléchir, s'organiser, recevoir nos acco'comp, plannifier... tout en profitant des merveilles que la région propose ,tel que St Antoine l'Abbaye.


Ce camps a été pour nous l'occasion d'apprendre des choses inédites et diverses, nous en revenons épuisés mais heureux d'avoir réussi notre mission dans la bonne humeur et la joie !

dimanche, mars 11 2012

Un pti' projet pour l'été !

expériment FXDu chou, Des carottes, Des patates et du céleri ou comment apprendre à planter des choux à la mode de chez nous ! 


Dans la vie il faut avoir le goût du défi et pour nous cette année la mission que l'on s'est fixée : Planter et Déplanter des légumes pendant dix jours.
Nous partons près de St Marcellin aider l'agriculteur de l'AMAP de St Martin d'Hères et de bien d'autres, à savoir François-xavier. Il pratique une agriculture bio. Parallèlement à son exploitation il tient une auberge. 
Avec autant de travail 6 motivations de plus, n'ont pas été refusé. 
Nous lui apportons donc 12 mains peu qualifiées mais très motivées pour travailler dans ses champs et avides d'apprendre aussi bien sur la nature, l'agriculture que sur la cuisine. 
Après ces dix jours nous allons prendre cinq jours tous les six pour réfléchir encore et toujours au Big Projet dont l’échéance s'approche toujours un peu plus et parallèlement faire de nombreuses ballades et  profiter de la splendeur de cette région protégée que nous méconnaissons actuellement.